21/32 🗳 Accueil et réinsertion des personnes en difficulté

Assurer l’accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.

Pour comprendre du contexte aux ressources en passant par les arguments sur le Pacte de la Transition.

:white_check_mark: Vote sur son utilité et sa faisabilité :

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

1 : inutile, inadapté à Vigneux, impossible à Vigneux
7 : à mettre en oeuvre, un travail à faire, à débattre à Vigneux
10 : urgent, facile à mettre en place, très utile à Vigneux.

Référentiel : niveau sur le Pacte de la Transition

1 : Assurer l’accueil inconditionnel pour toutes et tous dans les structures gérées par la commune

  • Assurer l’accueil des publics vulnĂ©rables et aux besoins particuliers, comme les gens du voyage notamment au travers d’un service de domiciliation dans les CCAS (centre communal d’action sociale), avec une ligne dĂ©diĂ©e dans le budget de la mairie. Éviter les critères trop strictes de lien avec la commune pour la domiciliation comme l’emploi, l’âge etc…
  • Mettre en place de coffres forts numĂ©riques pour que les personnes puissent stocker et mettre leurs documents administratifs en sĂ©curitĂ©, en respectant la confidentialitĂ© des documents des personnes.
  • CrĂ©er des espaces dĂ©diĂ©s pour les personnes sans domicile stable pour les accompagner Ă  sortir de cette situation et plus gĂ©nĂ©ralement, proposer dans ces lieux un accompagnement des personnes accueillies (sdf, migrants, femmes victimes de violence, victime d’homophobie, gens du voyage)
  • Pour les petites communes, rencontrer les associations locales actives auprès de ces personnes, les soutenir du point de vue logistique et identifier la manière dont elles pourraient interagir de manière plus efficaces avec la mairie.

2 : Dans l’accueil, prendre en compte les spécificité des publics pour les orienter vers un accompagnement adapté à leurs besoins

  • Former les personnels de mairie Ă  l’orientation des personnes vers des structures rĂ©pondant Ă  leurs spĂ©cificitĂ©, au travers d’outils d’inter-connaissances locales comme un annuaire des associations compĂ©tentes.
  • Assurer un financement suffisant et pĂ©renne des associations gĂ©rant les CHRS spĂ©cialisĂ©s, par exemple pour les personnes migrantes, les sortant·es de prisons, les victimes de violence sexuelles…
  • PrĂ©venir le basculement dans l’exclusion des publics vulnĂ©rables en proposant des accompagnements pour les personnes et familles en difficultĂ©, notamment au travers des financements de solidaritĂ©, pour des difficultĂ©s relatives au paiement du loyer, des charges et des frais relatifs Ă  la fourniture d’eau, d’énergie et de services tĂ©lĂ©phoniques.

3 : Proposer localement un accompagnement spécialisé et à visée d’insertion

  • Atteindre l’objectif de zĂ©ro personne Ă  la rue et faciliter l’accès aux droits de toutes et tous en rĂ©duisant drastiquement le non-recours grâce Ă  des campagnes de sensibilisation et d’information sur ce sujet.
  • CrĂ©ation par la commune d’un nombre de structures suffisant pour accueillir, accompagner et rĂ©insĂ©rer les personnes vulnĂ©rables par type de public en les dotant de moyens suffisants pour mener Ă  bien leur mission, notamment en disposant de ressources humaines suffisantes et formĂ©es sur les besoins spĂ©cifiques des personnes en situations de vulnĂ©rabilitĂ© avec un budget dĂ©diĂ© au CCAS ou CIAS.

:rocket: Vote du niveau pour un pacte local :

  • Niveau 1
  • Niveau 2
  • Niveau 3

0 votant

10 pas de culture avec de l’exclusion.