23/32 🗳 Assurer un accès de l’espace public non discriminant

Assurer un accès et un aménagement de l’espace public non discriminant, assurant l’usage de tous et toutes, y compris des personnes les plus vulnérables.

Pour comprendre du contexte aux ressources en passant par les arguments sur le Pacte de la Transition

:white_check_mark: Vote sur son utilité et sa faisabilité :

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

1 : inutile, inadapté à Vigneux, impossible à Vigneux
7 : à mettre en oeuvre, un travail à faire, à débattre à Vigneux
10 : urgent, facile à mettre en place, très utile à Vigneux.

Référentiel : niveaux sur le Pacte de la Transition

1 : S’assurer que l’espace public de la commune n’entrave personne

  • Retirer tous les mobiliers urbains anti-SDF installĂ©s par la commune, interdire les mobiliers anti-sdf privĂ©s (bancs, abribus,…) et supprimer tout arrĂŞtĂ© excluant les personnes vulnĂ©rables de l’espace public (anti-mendicitĂ© etc)
  • Installer des fontaines Ă  eau potable gratuites et assurer l’installation et l’entretien d’un nombre suffisant d’équipement sanitaires publics (1 toilette pour 3500 habitant·es et 1 Ă©quipement de douche pour 15000 habitant·es)

2 : Mener une politique volontariste pour assurer un espace public adapté à toutes et tous

  • RĂ©aliser un diagnostic urbain de type « marche exploratoire » auquel participent les publics concernĂ©s par cette mesure et procĂ©der Ă  l’amĂ©nagement des espaces publics de cette commune en fonction des conclusions de ce diagnostic.
  • Proposer des casiers solidaires Ă  destination des personnes sans abris afin qu’elle puissent dĂ©poser leur affaires en sĂ©curitĂ©_ (voir l’expĂ©rience d’EmmaĂĽs Alternative et la ville de Montreuil)_

3 : Tous les nouveaux aménagements de la commune prennent en compte leur usage par toutes et tous, et une évaluation participative et inclusive des besoins d’adaptation des aménagements existants est reconduite régulièrement

:rocket: Vote du niveau pour un pacte local :

  • niveau 1
  • niveau 2
  • niveau 3

0 votant

7 oui, faire attention.

Dans les campagnes, où 50% des maires ne vont pas se représenter, on a imposé des normes d’accessibilité des bâtiments publics pour permettre aux fauteuils roulants (qu’il y en ait ou non dans la commune) de pouvoir entrer, défigurant parfois des monuments au prétexte qu’ils étaient dotés d’escaliers.

Les travaux peuvent avoir coûté le salaire du poste de secrétariat de la mairie, alors qu’un humain est capable de descendre un escalier gratuitement pour permettre à une personne en situation de handicap moteur d’accomplir ses démarches administratives sans peser à ce point sur la collectivité.

1 Like

Oui! On parle de se déplacer à pied mais regardez l’état des trottoirs! De nombreuses personnes sont actuellement limitées par l’état et l’étroitesse des trottoirs qui sont en plus squattés par les voitures parfois!

1 Like