Déploiement de la 5G à Vigneux

Ce n’est pas pour demain… C’est peut-être pour 2020…

https://www.anfr.fr/publications/dossiers-thematiques/la-5g/le-deploiement-de-la-5g/

Mais en Essonne, le Conseil départemental s’impatiente déjà avec Patrick Imbert, élu (LR) en charge du numérique : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/05/15/5g-un-calendrier-et-des-procedures-d-un-autre-temps_5462254_3232.html

On notera que Bruxelles vient d’interdire son déploiement en raison des effets supposés de la 5G sur la santé humaine.
https://www.anfr.fr/publications/dossiers-thematiques/la-5g/le-deploiement-de-la-5g/

Dommage que les effets sur les animaux, pourtant si mal en point aujourd’hui, ne soient pas pris en compte… Les études contradictoires abondent. Elles sont de court terme. La 5G pourrait bien passer, comme tout ce qui nous fait envie.
Autre inconnue : la 5G est tournée vers la communication entre objets… Est-on bien certain que l’énergie va toujours continuer à couler comme cela, en abondance, et à petit prix… Et si elle le fait, quel sera l’impact sur le climat et autres dimensions environnementales?

Qu’importe. On verra après… Et puis toutes ces questions ne sont pas décidées à l’échelle d’une petite ville comme Vigneux-sur-Seine.

1 Like

La 5G, sensée passer par des satellites pour couvrir toute la planète est dangereuse pour la santé, mais les politiques poussent à son déploiement car elle permet un contrôle des usagers du réseau.

La fibre optique permet un meilleur service, plus de débit pour plus de personnes sans risque sanitaire, mais les dirigeants français la retarde depuis 25 ans (St Petersbourg était déjà équipée il y a 25 ans) et les entreprises depuis 12 ans (les villes pilotes de chaque fournisseurs ont été saupoudrées de prises, à titre d’exemple, il y a 12 ans, 2007).

La fibre est aujourd’hui indispensable à une startup se voulant indépendante technologiquement. Retarder son déploiement c’est tirer une balle dans le pieds de son territoire (si ce n’est plus haut).