LA REFORME DES RETRAITES - Invitation à un débat vendredi 8 novembre à 19 h -

REFORME DES RETRAITES : Nouvelles régressions ou Progrès de civilisation ?

Débat avec Fanny Charnière, chargée d’études sur les retraites, le PCF de VIGNEUX, organise :

VENDREDI 8 NOVEMBRE à 19 h,
Grande Salle, 52 rue Henri Charon, Vigneux
Parking 62 rue Félix Faure

A Vigneux le taux d’actifs résidents concernés directement par le projet de réforme et le taux des retraités concernés potentiellement par le calcul « de la retraite à points » nécessite d’engager une réflexion sur l’avenir résidentiel de la population actuelle.

E.Macron avec le Medef, veut mettre un terme au système de retraite actuel. Travailler plus longtemps pour finir par toucher des pensons en forte basse, voilà le nouveau régime de souffrance qu’ils veulent infliger aux salariés actuels et futures.

4 dangers importants de ce projet de réforme :

  1. Pas de visibilité sur le montant de la retraite. Dans le système actuel le niveau de retraites est garanti.
    2 . Le calcul des retraites fait sur l’ensemble de la carrière sera bien moins favorable qu’aujourd’hui car le système actuel garantit la prise en compte des 25 meilleures années pour le privé et le 6 derniers moins pour le public.
    3 . Le calcul des retraites ne prendra pas en compte les inégalités comme la pénibilité, différente entre ouvriers et cadres, ou les carrières discontinues et précaires qui touchent plus souvent les femmes que les hommes.
  2. L’objectif est la baisse dprogressive des pensions de 20 à 40 %

Le projet de futur régime de retraite par points :

Le pouvoir veut reculer l’âge du départ à la retraite jusqu’à un"âge pivot" fixé à 64 ans. En attendant plus.
Il faudrait travailler plus longtemps puisque nous vivons plus longtemps. Mais c’est oublier que l’espérance de vie en bonne santé stagne, elle, autour de 64 ans, et ne dépasse pas les 60 ans pour les ouvriers. Au contraire, c’est donc en travaillant moins longtemps que nous pourrons vivre plus longtemps.

Pour une retraite qui pourrait être active et citoyenne -permettre à chacun de s’investir dans une ou des activités hors travail - le PCF propose une contre réforme avec des droits de haut niveau : retraite universelle à 60 ans, départ anticipé à 55 ans pour les carrières pénibles, zéro retraites en dessous de 100 % du SMIC.
Avec un financement assuré :

  • en faisant cotiser les revenus financiers des entreprises (30 milliard €), l’intéressement, les stocks options (6 milliards €)

  • en modulant les taux de cotisations patronales selon les politiques salariales et d’emploi des entreprises

  • en instituant l’égalité salariale femme-homme

Vous êtes invités à en débattre, aucun des sujets qui conditionnent les moyens d’existence de chacun ne doit pouvoir échapper au débat citoyen.

1 Like