Mobilisation contre l'installation de la 5G sur notre agglomération

Je vous relaie un appel diffusé par mail par le collectif vigneusien « Protection Santé Environnement », accompagné d’une pétition appelant à l’abandon de l’installation de la 5G dans notre agglomération.

En ce mois de juin, les choses bougent concernant la 5G, avec des initiatives et mobilisations dans différents pays. Ainsi, samedi 6 juin avait lieu la journée internationale de contestation de la 5G , et partout dans le monde, des citoyens se lèvent pour dénoncer cette technologie dont nous n’avons pas besoin et dont le rapport bénéfices/risques s’annonce défavorable (coût environnemental, coût énergétique, coût écologique et sanitaire, coût sociétal, …).

*Le collectif « Protection Santé Environnement » de Vigneux-sur-Seine a décidé de se joindre à ce mouvement en s’associant à l’association ARRP de Yerres pour lancer une pétition à l’échelle de notre Communauté d’Agglomération Val d’Yerres, Val de Seine, afin de demander que le principe de précaution soit appliqué et qu’un moratoire sur le déploiement de la 5G soit instauré dans les 9 villes de l’Agglomération, à savoir Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Crosne, Draveil, Epinay-sous-Sénart, Montgeron, Quincy-sous-Sénart, Vigneux-sur-Seine et Yerres.

Cette pétition est en ligne sur le site « mesopinions.com » à l’adresse suivante : https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/5g-agglomeration-val-yerres-val-seine/92788

J’espère que vous serez nombreux à rejoindre ce combat que nous portons en pensant en priorité à toutes les personnes électrosensibles qui souffrent déjà tellement des effets des antennes relais et autres technologies émettrices de rayonnements non ionisants, sources du brouillard électromagnétique ambiant si délétère pour leur santé et la nôtre.

Chacun de vous a le pouvoir de faire changer le monde, car ensemble tout est possible. C’est ainsi que les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Alors, merci de signer et de faire circuler cette pétition à toutes les personnes de votre connaissance, tous vos contacts, vos voisins, vos amis, … C’est important.

Afin de faire connaître notre pétition, nous serons présents en différents endroits de l’Agglomération pendant tout le mois de juin et peut-être aussi sur juillet et août selon les retours que nous aurons.

Ainsi nous envisageons de parler de la pétition en étant présents sur certains marchés :

Boussy-Saint-Antoine : jeudi et dimanche de 8h à 13h
Brunoy : marché mardi, vendredi de 8h à 13h
Crosne : marché mardi, vendredi de 8h à 13h
Draveil : marché jeudi et dimanche de 8h à 13h
Epinay-sous-Sénart : marché mercredis et samedis, de 8h à 13h
Montgeron : marché mercredi, samedi de 8h à 13h
Quincy-sous-Sénart : marché jeudi et dimanche de 8h à 13h
Vigneux-sur-Seine : marché mercredi, vendredi, dimanche de 8h à 13h
Yerres : marché mercredi, samedi, dimanche de 8h à 13h.

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à nous les faire connaître.

Cela nous aiderait beaucoup d’avoir quelques membres du collectif avec nous lors de ces évènements. Alors si vous souhaitez nous aider et participer, appeler nous au 06.07.52.68.45 ou envoyez-nous un email à l’adresse collectif.pse91@gmail.com ou encore un sms.

La pétition sera également envoyée à des professionnels (commerçants, libéraux, micro-entrepreneurs, …) situés sur les villes de l’agglomération afin d’augmenter encore sa diffusion.

AIDEZ-NOUS, CAR SANS VOUS RIEN NE SERA POSSIBLE ! MERCI.

Bien cordialement,

Régine THIBAUT
Porte-parole du collectif « Protection Santé Environnement »

1 Like

un article sur le sujet

« On sait très bien qu’on n’a pas d’usage très clairement identifié qui attirerait le public, mais par contre on a un impératif industriel qui est de renouveler les terminaux et de relancer une course à une supposée innovation » , explique jeudi 2 juillet sur franceinfo Dominique Boullier, professeur en sociologie à Sciences-Po Paris et chercheur au Centre d’études européennes et de politique comparée, à propos du déploiement de la 5G en France.

L’innovation « au dessus des problèmes de santé »

Il estime qu’on subit une « tyrannie du retard ». « Cela a toujours été un petit peu le cas de prétendre qu’on ne peut pas faire autrement » , souligne-t-il. "A une époque, ça a été fait avec l’amiante. On a vu aussi avec Monsanto ce qui s’est passé. On a un certain nombre de situations comme cela, où on ne sait pas exactement quelles peuvent être les conséquences, s’inquiète Dominique Boullier. Mais on avance, et on avance à marche forcée" en passant « au-dessus des problèmes de santé » .