Réhabiliter les friches au lieu de poursuivre l’artificialisation

Réhabiliter les friches au lieu de poursuivre l’artificialisation

Concernés au premier chef, les élus locaux seront sollicités à travers un fonds de plusieurs centaines de millions d’euros créé par l’Etat dans le cadre du plan de relance, présenté le 24 août, et destiné à réhabiliter des centaines d’hectares de friches pour y installer des activités industrielles et commerciales. « Reconstruire sur une friche coûte souvent plus cher que de construire sur un champ ou à la place d’une forêt », a observé Barbara Pompili.

Aussi, des appels à projets (AAP) cofinancés par l’Etat et les collectivités seront-ils lancés pour mener des opérations « lourdes, mais qui peuvent changer la donne dans des villes qui se vident par le centre et s’étendent par la périphérie », a-t-elle précisé. Le Céréma a conçu un outil de cartographie en ligne, baptisé Cartofriche, permettant aux promoteurs d’identifier les friches disponibles. Les collectivités seront invitées à enrichir la version mise en ligne dès maintenant, qui ne couvre cependant pas encore l’ensemble du territoire national.