Terme : redirection écologique

Valérie Cabanes :

Au lieu de continuer à en faire des agents de l’aggravation du « business as usual », les écoles rendraient mieux service à leurs étudiants en les préparant à ce rôle de « redirectionniste ». Nous appelons ainsi ceux qui, dans chaque organisation du capitalisme hors-sol actuel (une entreprise, une institution publique, une mairie, une association,…), s’efforceront de la faire atterrir, elle et ses infrastructures, dans le périmètre des limites planétaires.



LEMONDE.FR

« Les grandes écoles doivent former à la “redirection écologique” »

Excellent. :heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart::heart: Il me faut 20 caractères